Notre histoire


Ferme d'Antan Grand père et petit fils

Faire connaître aux nouvelles générations la vie de nos grands-parents, ces paysans d’autrefois

C’est ce projet que Bernard Faure et sa fille Fabienne Garderet ont créé en 2002 dans la plaine du Grésivaudan en Isère. Construire une ferme d’autrefois, la faire vivre avec les moyens et les outils des années 1950, un rêve d’enfance pour Bernard qu’il a choisit de rendre réalité sur une quinzaine d’hectares et en réhabilitant un hangar abandonné. Le hangar a bien changé et les visiteurs de La Ferme d’Antan sont plongés dans l’univers agricole du mi-siècle dernier que Bernard a patiemment reconstitué.

Animations autour du vieux pressoir manuel, fabrication du pain au four à bois, battage à l’ancienne, danses folkloriques

L’accueil a toujours été le coeur du projet de La Ferme d’Antan. Fabienne a tenu la ferme auberge pendant plusieurs années avant de s’orienter maintenant principalement sur l’accueil social et thérapeutique. Elle organise des animations culturelles afin de partager des moments conviviaux autour d’artistes locaux.

Retour aux sources le temps d’un week-end

La Ferme d’Antan est aussi un lieu de retrouvailles pour les fêtes et les célébrations en famille ou en amis, les soirées associatives. Fabienne reçoit ses hôtes dans ses gîtes labellisés « Accueil Paysan ».

Les produits fermiers à déguster sur place

Le fils de Bernard, David a rejoint la Ferme d’Antan en 2013 pour s’associer avec Fabienne dans la production de miel. Leurs ruches sont installées à Crolles.
Fabienne en partenariat avec Sophie Malaponti EIRL « Ca Dépote » fabrique également un condiment à base d’ail des ours, une plante sauvage locale qu’elle cueille au printemps mais aussi des chocolats aux plantes (verveine/lavande) ainsi que des vins aromatisés et sirops.